Content de lui, méfiant des autres

Ses veines vides battent à ses tempes

Une musique assourdissante

Faite d'échos empruntés

D'aigus dématérialisés.

Des pas divins qui le portent

Aux portes de ses jours carrés

S'échappent en petits tourbillons vains

Une blanche pluie de peaux mortes.